Le spectacle « Celui qui tombe » de Yoann Bourgeois donné au Maillon le 16 Novembre 2017 a marqué le coup d’envoi du partenariat entre le Maillon et le lycée Gutenberg dans le cadre d’un projet ACMISA sur l’année 2017-2018. Ce projet consiste en une immersion dans l’univers graphique du Maillon par le biais de rencontres et d’ateliers avec Claude Grétillat de l’atelier Poste 4 (graphiste du Maillon) et il donnera lieu à la création et à la réalisation par les élèves de Terminale Communication Visuelle de documents de communication sur les actions présentées dans le cadre d’Ateliers en scène. Les objectifs pédagogiques sont avant tout de découvrir la communication d’une grande structure culturelle locale, s’ouvrir aux arts du spectacle, comprendre les choix conceptuels et graphiques de la communication du Maillon et s’impliquer dans un projet de communication.

La 1ère phase intitulée « Gutenberg au Maillon » vient de s’achever. Elle s’articulait autour du spectacle d’abord puis d’un atelier de pratique autour du cirque et de la danse le vendredi 17 Novembre avec plusieurs artistes du spectacle : Jean-Yves Phuong, Francesca Ziviani et Marie Vaudin. Cette phase devait permettre aux élèves de bien s’imprégner de l’esprit Maillon, décalé et inclassable comme le spectacle.

« Inclassable, situé quelque part entre cirque et danse, le spectacle de Yoann Bourgeois aborde le terrain mouvant de la cohabitation et explore avec finesse et légèreté la cohésion toujours fragile d’un groupe. Lutter contre la chute ou prendre le risque de tomber, rester soudé ou s’isoler, danser, se figer, s’agripper ou s’épauler : comment lutter contre la disparition ? » (texte Maillon). Autant de questions auxquelles les élèves peuvent être confrontés dans une salle de classe ou dans la vie de tous les jours au propre comme au figuré. Pour beaucoup d’élèves, se rendre au théâtre et notamment au Maillon était une première et tous sont ressortis heureux, surpris, un peu sonnés mais surtout admiratifs et impatients d’expérimenter le lendemain les notions d’équilibre, de déséquilibre, de cohésion ou de vertige avec les artistes, notions qui sont au cœur du spectacle. L’atelier a été dense et a permis d’amener les élèves grâce à plusieurs petits exercices (jeu de l’ange gardien, jeu de la chaise…) à mieux sentir et ressentir leur corps, à se déplacer dans l’espace, à être disponible physiquement pour l’autre, à travailler la confiance en soi et dans l’autre. Tous ont été conscients de la chance qu’ils ont eu de pouvoir partager avec les artistes un peu de leur temps si précieux.

Rendez-vous en décembre pour la 2ème phase « Le Maillon au Gutenberg » qui verra naître une exposition au lycée sur différents éléments de communication du Maillon qui permettront de retracer l’évolution de la communication sur les 15 dernières années….

IMG_9641modifie Maillon6 Maillon5 Maillon4 Maillon3 Maillon2 Maillon1

Maillon DNA